Christus vivit !

C’est le titre de la nouvelle exhortation apostolique.  Avez-vous commencé à la lire ? Vous devriez ! 

Le Pape l’a publiée début avril. Elle s’adresse aux jeunes et à tout le peuple de Dieu. En 9 chapitres, il  répond à bien des questions sur la jeunesse, il l’encourage et lui indique le Christ.

En voici quelques extraits :

1. Un jeune est-il béni ?

La jeunesse est un temps béni pour le jeune, et une bénédiction pour l’Eglise et pour le monde. Elle est une joie, un chant d’espérance et une béatitude. (§ 135)

2. Pourquoi un jeune est-il inquiet ?

L’inquiétude qui rend insatisfait, jointe à l’étonnement pour la nouveauté qui pointe à l’horizon, ouvre un passage à l’audace qui les met en mouvement pour s’assumer eux-mêmes, devenir responsable d’une mission. (§ 138)

3. Un jeune peut-il se tromper ?

Prenez des risques, même si vous vous trompez. Ne survivez pas avec l’âme anesthésiée, et ne regardez pas le monde en touristes. Faites du bruit ! Repoussez dehors les craintes qui vous paralysent, afin de ne pas être changés en jeunes momifiés. Vivez ! Donnez-vous à ce qu’il y a de mieux dans la vie ! (§ 143)

4. Un jeune est-il spontané ?

Que la spontanéité et l’élan de ta jeunesse se changent chaque jour davantage en spontanéité de l’amour fraternel, en courage pour répondre toujours par le pardon, par la générosité, par l’envie de faire communauté. (§ 167)

5. Un jeune est-il beau ?

Il y a de la beauté, au-delà des apparences et de l’esthétique en vogue, en tout homme et en toute femme qui vit avec amour sa vocation personnelle, dans le service désintéressé de la communauté, de la patrie, dans le travail anonyme et gratuit pour rétablir l’amitié sociale. (§ 183)

6. Qu’attend Jésus d’un jeune ?

Ce que Jésus désire de chaque jeune, c’est avant tout son amitié. Il est essentiel de discerner et de découvrir cela. (§ 250)

7. Que peut demander un jeune, ou un moins jeune, à Jésus ?

Si tu es jeune en âge, mais si tu te sens faible, fatigué ou désabusé, sens submergé par les vices, les mauvaises habitudes, l’égoïsme ou le confort malsain, demande à Jésus de te renouveler. Avec lui, l’espérance ne manque pas. Tu ne priveras pas le monde de cette contribution que toi seul peux lui apporter, en étant unique et hors pair comme tu es. (§ 109).

8. Que peut faire un jeune pour rendre le Pape heureux ?

Chers jeunes, je serai heureux en vous voyant courir plus vite qu’en vous voyant lents et peureux. (§ 299)

Et pour aller plus loin, le Christ vit pour te faire vivre, de l’abbé de Chaillé, Padreblog.

2019-04-15T11:01:59+02:00
X